Sélectionner une page

200 m2 de surface de vente pour une surface totale de 350 m2 entre le domaine universitaire et le centre ville, les Talençais sont gâtés. Depuis le 30 août 2017, les habitants de la métropole bordelaise jouissent d’un superbe magasin Biocoop situé au 540, cours de la Libération. Un nouveau commerce de proximité, situé juste en face du lycée Victor Louis, en lieu et place de l’ancien Guitar shop, où ils peuvent désormais se fournir en produits  sains, de saison, locaux et de qualité. Le tout à des prix justes, tant pour le consommateur que pour le producteur.

Visite guidée du Biocoop Talence, un lieu à l’identité très bien pensée par son fondateur Olivier Buitge qui prouve que bio et engagé peut aussi rimer avec beau et décalé.

Biocoop Talence : l’aventure d’un quadragénaire en quête de sens

 

De la culture à l’agriculture, il y a un pas qu’Olivier Buitge, aux abords de la quarantaine et de sa fameuse crise a franchi en amorçant un virage professionnel à 180°. Ce Talençais de naissance ( qui n’a passé que deux ans dans sa ville natale), a longtemps vécu rive-droite et fait ses classes dans la grande distribution pour payer ses études. Affecté au rayon fruits et légumes du Auchan Bouliac, se lever à deux heures du matin était son lot quotidien. Et puis, changement de secteur et d’horaires, avec un contrat au rayon musique/vidéo, il peut souffler et se lever à… 5h pour embaucher à 6h. Il a 20 ans.

Fort de cette expérience, il intégrera le magasin de produits culturels Alice Médiastore situé Rives d’Arcins, ainsi que celui de Bordeaux Lac où il sera responsable du rayon musique/vidéo pendant 6 ans, puis directeur adjoint.

En 2005, il s’octroiera une pause, histoire de se rincer la tête, pour avec sa femme Adèle, effectuer un tour d’Europe de 6 mois en camion. 

Son retour pro, il le fera chez Cultura, là encore une enseigne culturelle où il travaillera au siège pour s’occuper de l’approvisionnement des produits musique/vidéo/jeux.

Nous sommes en 2015, Adèle et Olivier ont deux enfants. Au bout de deux décennies dans la grande distribution, l’homme, mais surtout le père s’interrogent :

Au début on y croit, et puis on réalise que tout est dogmatique. Que vais-je laisser à mes enfants ? À 20 ans je m’en moquais, et puis aujourd’hui je vois tellement d’enfants avec des allergies, des pathologies inconnues. Le besoin aussi de retrouver du sens et de l’humain, parce que faire du process et du volume fait complètement perdre de vue le client !

Pour toutes ces bonnes raisons, l’envie d’entreprendre en y mettant du sens se fait de plus en plus forte chez Olivier, qui, s’il considère « qu’il ne sait rien faire », réalise qu’il peut apporter sa contribution et mettre ses compétences au service d’une autre vision. Au début il pense d’abord à une entreprise de relocalisation en circuit court ou en bio, une labellisation qui aurait été la cerise sur le gâteau. Lucide, il admet parfaitement que les gens favorisent le local parce que pour eux le bio c’est plus cher :

Je pense qu’il faut savoir doser. C’est le modèle sociétal de Biocoop qui m’a séduit. Son système de coopérative est une révision totale du vieux modèle pyramidal, tout comme je comprends le niveau de marge maximal appliqué pour avoir le prix le plus juste et non le plus bas.

 

Du bio saupoudré de beau et d’humour

 

Pour ouvrir une Biocoop et grossir le réseau indépendant qui regroupe plus de 500 magasins, il faut faire ses preuves. Tout d’abord compter une période de 6 mois, le temps que son projet soit validé. Puis devenir un padawan impliqué et enchainer les formations et les stages dans d’autres magasins un peu partout dans la région, participer aux ouvertures, sans oublier la quête du graal : le local commercial.

En matière d’emplacement, pour Olivier, même si saturé de restaurants et inaccessible dans son centre, Talence avait du sens. Les mois passant, c’est à la limite de changer de zone qu’il trouvera, en 2016, son bonheur. Guitar Shop en fin de bail après 10 ans d’activité, cédera la place au Biocoop Talence, qui, de mai à fin juillet 2017, après les mises aux normes requises et moultes travaux d’aménagement, dont une nouvelle façade bardée de bois, fera d’un cube noir un très beau magasin que l’on voit de loin.

Le Biocoop Talence à la très belle devanture en bois et aux affiches d'Eloise Vene

Le bois, matériau de choix du magasion Biocoop Talence.

Le bois, un choix de matériau auquel il faut rajouter les panneaux de communication ornant les murs extérieurs et intérieurs dont le visuel ne se contente pas d’être à la fois esthétique, épuré et coloré. Lisez le texte qui accompagne chaque photo, et vous comprendrez qu’Olivier à mis tous les atouts de son côté pour promouvoir de manière très personnelle, sa nouvelle activité au service d’un autre mode de production et de consommation.

Pour l’identité visuelle et l’ambiance de son magasin, Olivier a fait appel à la photographe Eloïse Vene et au graphiste Vincent Falgueyret, qui unissent leurs talents sour la bannière Madame-Monsieur. À tous les deux ils ont insufflé leur style qui font que d’entrée, en décalage avec l’image traditionnelle des Biocoop, on est dans l’ambiance d’un magasin esthétique où on sourit en faisant ses courses, tout en étant consom’acteur.

 

Une manière gaie, vivante et drôle de plaire aux étudiants et de dépoussiérer le bio pour mieux donner envie. 

 

Olivier & compagnie

 

Bien évidemment, Olivier n’est pas seul dans cette aventure. Il s’est entouré d’une équipe, sa communauté de la bio (les fans du Seigneur des Anneaux apprécieront), composée de :

  • Pascale et son sourire radieux, forts tous les deux d’une expérience de 30 ans dans les fruits et légumes.
  • Alexandre, qui, de Toulon à Libourne a travaillé chez Intermarché. Doté d’un Master en droit, il a donné beaucoup de son temps libre en aide juridictionnelle.
  • Gaetan, lui, a fait Science Po. C’est le plus engagé, le plus développement durable. Passionné par le zéro déchet et les toilettes sèches, il planche beaucoup sur l’économie circulaire et le recyclage des déchets. C’est lui qui porte les projets comme la végétalisation des lieux, la solidarité locale et « le pet dans le monde ».
  • Nadia est indépendante. Autodidacte en cuisine, elle a travaillé 10 ans avec son père, créé un resto bus dans un bus scolaire de 18 places, travaillé en brasserie, été chef à domicile, travaillé en collectivité, pour se remettre à son compte. C’est ainsi qu’elle a fondé sa petite entreprise de snacking et traiteur bio : Toque’ N Roll, où elle propose du bio, du bon et de l’accessible et où le vegan et le sans gluten côtoient un peu de viande et de charcuterie.

Pour Olivier Buitge, il est important de répondre à toutes les demandes, tous les goûts et tous les budgets :

Nous sommes en zone lycéenne et étudiante pour offrir une alternative à Mc Do, nous proposons par exemple des Pasta biox à 3€20 ou des formules entrée/plat à 7€.

Olivier Buitge (au centre) entouré de sa Communauté de la Bio

À boire, à manger et à lire

 

Le magasin stocke plus de 3 000 références de produits bio et équitables sur 200 m2 de surface de vente. Non loin du rayon coloré de fruits et légumes frais, variés et de production locale, on trouve le vrac et la cave.

Pour le référencement, Olivier a travaillé avec un sommelier avec lequel il a fait la tournée des vignerons. Son rayon compte entre 70 et 80 références, dont 12 vins locaux qui complètent l’offre Biocoop.

Musical Wines vente en ligne de vins Rock et bio

Créés par une bande de copains musiciens et amateurs de musique et de vin, les Musical Wines sont un clin d’œil aux légendes du Rock !

Découvrez tous les produits de Biocoop Talence, répartis en 7 univers :

Un drive bio pour vous faciliter la vie

 

Toujours dans sa volonté d’innover, Olivier sait qu’il est parfois plus rapide et pratique de faire ses courses sur son téléphone, sa tablette ou son ordi. Du coup, une boutique en ligne et un service de drive ont été pensés pour faciliter la vie de la clientèle :

Un simple clic vous permet ainsi d’ajouter le ou les produits souhaités dans votre panier. Unique à Bordeaux !

Une fois votre panier enregistré, grâce à un système de paiement sécurisé vous réglez en ligne un acompte équivalent à 70 % du montant de votre commande. Le reste sera à régler en magasin au moment du retrait de votre commande.

Votre commande validée, elle est préparée et vous pouvez venir chercher vos achats au magasin 2 heures après.

 

Local jusqu’au bout des actions et des animations

 

La mission du magasin se veut nettement, et au-delà de la provenance des produits, locale. Plutôt que de choisir Too Good to go par exemple ou une autre appli, Olivier fait le choix de réduire le gaspillage alimentaire via le réseau local avec :

 

  • Les détritivores qui mettent à disposition un bac de collecte et relèvent chaque semaine les déchets végétaux ou animaux = en 3 mois, 480 kg de déchets ont été collectés, ce qui a généré 150 kg de compost.
  • Les enfants de Coluche dont le soutien à cette association et ses actions locales (aide aux personnes en difficulté, accueil de migrants) passe par le don d’invendus, dans le cadre des dispositions légales.

 

Talence regorge de jeunes et de sportifs (CREPS) : par exemple, Clément Schaefer, jeune nageur de haut niveau nous a sollicités pour manger sain, pour un coût raisonnable : sa détermination nous a plu. Nous appliquons sur ses achats une belle remise pour l’aider à optimiser sa santé et ses performances !

 

 Réduire le gaspillage, faciliter l’accès à la connaissance, transmettre en remplissant une mission d’insertion : « Le Livre vert » répond parfaitement à notre cahier des charges : nous sommes point de collecte depuis janvier.

En matière de production locale le magasin n’a pas perdu de temps pour organiser, en novembre, une fête au cours de laquelle 14 parmi ses producteurs locaux étaient venus à la rencontre des consomm’acteurs.

 

 

Une programmation bio et rock à la fois

 

Rien ne vaut le contact humain, c’est pourquoi en mai et en juin, il va y avoir de l’échange et de la dégustation dans l’air :

 

  • Soirée du 25 Mai : venue de La Ferme des Faures, éleveur de boeufs et veaux à Civrac de Blaye, pour une barbeuk party + dégustation de bières et vins locaux

 

  • Le 27 Mai : des clients pourront échanger et visiter l’exploitation de Benoît Dima (Cultivateur de Saveurs) qui nous fournit aromates et tisanes toute l’année, et depuis le 1° Avril de bio plants : plus de 100 variétés proposées : tomate (non hybride), basilic, salades, mais aussi fraisiers, fleurs, aromatiques vivaces !

 

  • Le 12 Juin, pour la Fête des pères, et à l’occasion de la venue à Bordeaux du groupe de Rock Guns N’Roses : -10% sur toute la gamme de vins locaux Musical Wines + nouveauté  avec des T shirt en coton bio !

 

Le bon plan promo Biocoop Talence pour les lecteurs de la Référence bio 

 

Enfin, last but not least et cerise (bio) sur le gâteau :

-10% sur tout le magasin, durant la semaine du 21 au 27 Mai, sur présentation de cet article ou en mentionnant le code promo « La Référence bio », 

telle est l’offre spéciale que fait le magasin Biocoop Talence aux lecteurs de cette plateforme, heureuse d’ouvrir les festivités de son activité avec lui !

Alors, elle est pas belle la vie en bio ? 

Allez, une dernière punch line pour la route !

 

 Adresse : 540 Cours de la Libération, 33400 Talence

 Horaires : 

 
dimancheFermé
lundi14:30–19:30
mardi09:30–13:30, 15:00–19:30
mercredi09:30–13:30, 15:00–19:30
jeudi09:30–13:30, 15:00–19:30
vendredi09:30–13:30, 15:00–19:30
samedi09:30–19:30